Consultation citoyenne En savoir plus

1 juin 2021 Rapport du maire sur les faits saillants du rapport financier 2020

Malartic, le 1er juin 2021 – Lors de la séance ordinaire du conseil du 1er juin 2021, le maire Martin Ferron a fait rapport aux citoyens des faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’exercice financier 2020, lesquels se trouvent dans le document ci-joint.

Rapport du maire

Mesdames,
Messieurs,

Afin de se conformer au projet de Loi 122 (L.Q. 2017 c. 13), le Maire doit, lors d’une séance ordinaire du Conseil de juin, faire rapport aux citoyens des faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’exercice financier de l’année précédente. Ce rapport doit également être diffusé sur le territoire de la Ville conformément aux modalités déterminées par le Conseil, c’est-à-dire sur le site Internet de la Ville et dans un communiqué de presse.

Il me fait donc plaisir de vous présenter ce rapport qui traitera des points suivants :

  • Rapport de l’auditeur;
  • Rapport financier de l’année 2020;
  • Affectations des excédents budgétaires;
  • Principaux projets réalisés en 2020 et de ceux en cours de réalisation cette année;
  • Endettement à long terme.

Rapport de l'auditeur

Les états financiers de la Ville de Malartic ont été audités par la firme Daniel Tétreault, CPA Inc., et déposés lors de la séance du Conseil tenue le 27 avril 2021. L’auditeur externe a émis une opinion sans réserve sur les états financiers 2020.

L’opinion de l’auditeur se lit comme suit :

« J’ai effectué l’audit des états financiers de la Ville de Malartic (l’entité), qui comprennent l’état de la situation financière au 31 décembre 2020 et les états des résultats, de la variation des actifs financiers nets et des flux de trésorerie pour l’exercice terminé à cette date, ainsi que les notes complémentaires, y compris le résumé des principales méthodes comptables.
À mon avis, les états financiers ci-joints donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de la Ville de Malartic, au 31 décembre 2020, ainsi que des résultats de ses activités, de la variation de ses actifs financiers nets et de ses flux de trésorerie pour l’exercice terminé à cette date conformément aux Normes comptables canadiennes pour le secteur public. »

Les revenus supplémentaires s’expliquent principalement par une baisse des revenus des activités de loisirs dus à la COVID-19 de 114 270 $ compensés partiellement par une aide accordée par le gouvernement provincial pour cette pandémie de 195 225 $. De plus, les droits sur les mutations immobilières ont généré des revenus supplémentaires de 63 210 $.

La diminution des dépenses s’explique principalement par : i) une dépense salariale inférieure de l’ordre de 263 456 $, principalement occasionnée par la COVID-19 qui a sévit au cours de l’année 2020, ii) par une baisse des dépenses des activités de loisirs de 23 339 $ (excluant les dépenses salariales) et, iii) une économie au niveau des frais d’intérêts et de refinancement de la dette au montant de 77 983 $.

Affectation des excédents budgétaires

L’excédent de l’exercice de 548 548 $, auquel s’ajoute l’amortissement, le remboursement de la dette et les affectations de l’exercice totalise un excédent de fonctionnement de l’exercice à des fins fiscales de 1 273 267 $. À ce montant, s’ajoute le solde de l’excédent de fonctionnement non affecté des années antérieures pour un total de 1 768 670 $ au 31 décembre 2020.

Cet excédent de fonctionnement non affecté de la Ville de Malartic lui permet de se donner les marges de manœuvre nécessaires à la réalisation de travaux ou de services lors de situations exceptionnelles ou imprévues, et ce, sans affecter le fardeau fiscal de ses citoyennes et citoyens.

D’ailleurs, au cours de l’exercice 2020, une somme de 266 000 $, provenant de l’excédent de fonctionnement non affecté des exercices antérieures, a été affectée à différents projets, à savoir :

  • 90 000 $ : aide à Place des Argousiers pour des travaux de réfection et de drainage du stationnement;
  • 74 000 $ : démolition du Château Malartic;
  • 57 000 $ : aide spéciale pour la COVID-19 à la Société de développement de Malartic;
  • 45 000 $ : entretien des bâtiments du Stade Osisko.

En 2021, la Ville a affecté 576 280 $ pour terminer la démolition du Château Malartic. La Ville prévoit utiliser une portion de l’excédent du 31 décembre 2020, entre autres, pour réaliser divers travaux de voirie, revitaliser le centre-ville et apporter diverses améliorations à nos infrastructures de loisir et sports.

Par ailleurs, les réserves financières et fonds réservés totalisent 1 507 952 $ au 31 décembre 2020 et sont composés principalement de réserves pour le refinancement de deux (2) règlements, des soldes disponibles des règlements d’emprunt fermés et du fonds de roulement.

Principaux projets réalisés et en cours

En 2020, la Ville a pu réaliser plusieurs projets d’investissements grâce à diverses subventions gouvernementales et à l’optimisation des dépenses.

Ainsi, une borne de recharge électrique (de niveau 2) supplémentaire a été acquise et installée à l’Atrium MCM du Centre Michel-Brière. Les 2 autres bornes acquises en 2019 ont vu leur installation complétée, pour un investissement total de 60 000 $ en 2020.

La Ville a procédé au remplacement de la surface de gazon synthétique sur un deuxième court de tennis pour un montant de 46 000 $. Cet investissement est venu compléter la phase 2 des travaux de réfection des 4 terrains de tennis.

D’autres investissements importants à signaler ont été réalisés en 2020, à savoir :

  • Réparation du trottoir en pavé uni en face du bureau de poste afin de rendre l’accès aux citoyens plus sécuritaire pour un montant de 13 000 $;
  • Réfection de la voirie et ajouts de diverses infrastructures pour une dépense de 590 000 $ (travaux de pavage sur les rues Authier, des Érables, La Salle et bordures et terre-plein au Centre Michel-Brière);
  • Installation d’une base afin d’accueillir une enseigne numérique pour un coût de 31 000 $ à l’intersection des rues Royale et La Salle.

Endettement à long terme

La dette totale de la Ville de Malartic au 31 décembre 2020 s’élève à 23 249 700 $, dont 3 951 221 $ est à la charge du Gouvernement du Québec. La dette a diminué de 1 940 800 $, soit 7,7 % au cours de l’exercice 2020. La dette à long terme à la charge de la Ville est donc de 19 298 479 $.

La valeur des actifs financiers et non financiers de la Ville totalise 63 779 270 $ au 31 décembre 2020. Par conséquent, la valeur des actifs municipaux est de 2,74 fois plus élevée que la dette. À titre comparatif, cela représente une hypothèque de 72 900 $ pour une propriété évaluée à 200 000 $.

Conclusion

À la lumière de ce qui précède, je peux conclure que la Ville de Malartic est en excellente santé financière. Les états financiers démontrent notre capacité à gérer les fonds publics de manière rigoureuse, et ce, même dans un contexte difficile comme celui qui a prévalu au cours de l’exercice 2020 et qui prévaut toujours actuellement.

Je tiens à remercier les membres du Conseil municipal, le directeur général et tous les employés de l’administration municipale dans l’atteinte des objectifs organisationnels, financiers et de l’équilibre budgétaire.

Enfin, soulignons que la Ville de Malartic a contribué pour 372 432 $ en aides financières accordées à divers organismes, soit 3,7 % du budget total annuel.

Martin Ferron
Maire