Canadian Malartic

Canadian Malartic

La naissance de Malartic est intimement liée au développement de l’industrie minière, particulièrement celui de la Malartic Gold Mines Ltd. Le 1er mai 1935, la Malartic Gold Mines Ltd qui a changé son nom à cette date pour Canadian Malartic Gold Mines Ltd, entre en production. Les principales mines qui ont été exploitées à Malartic sont : Canadian Malartic Gold Mines Ltd, East-Malartic Gold Mines, Malartic GoldFields ainsi que la Barnat-Sladen Mines.

Corporation Minière Osisko détient un intérêt de 100% sur le gîte aurifère Canadian Malartic situé à Malartic, leur projet : construire la plus grosse mine d’or à ciel ouvert au Canada. Selon leurs données, la production commerciale est planifiée pour 2011.

L’implantation de la mine à ciel ouvert par la Corporation minière Osisko aura des répercussions bénéfiques et profitables pour la population malarticoise. Tout d’abord, nous avons une création d’emplois importante autant pendant toute la relocalisation des maisons (voir la section du site Internet nouveau quartier résidentiel), que la construction de l’usine, que pendant la production de la mine. Selon la Corporation près de 400 emplois permanents seront créés dont 350 en Abitibi-Témiscamingue. Et près de 500 autres emplois indirects seront créés au Québec.

Par ailleurs, la Corporation évalue qu’elle affectera dans la région de Malartic et de l’Abitibi-Témiscamingue un peu plus du tiers des 540 millions de dollars en dépenses de construction et d’aménagement de la mine. Une industrie de cette envergure assume une part importante de la taxation foncière de la ville.

Information :
Site web : www.osisko.com